Liste des intervenants et panélistes

Mélanie Joly

L’honorable Mélanie Joly est ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie.

Son mandat consiste à crédibiliser et à faire croître l’industrie touristique canadienne qui représente près de deux millions d’emplois partout au pays, à protéger nos deux langues officielles et à promouvoir le fait français au Canada, dans le monde, ainsi qu’au sein de l’espace numérique, un défi qu’elle relève avec enthousiasme. En tant que ministre du Patrimoine canadien, de 2015 à 2018, elle a fait la promotion de la culture canadienne en annonçant un réinvestissement sans précédent en culture et le plus important investissement fédéral en langues officielles de notre histoire.

En plus de ses fonctions ministérielles, Mélanie Joly assume un rôle de leadership au sein du Cabinet des ministres en tant que membre du Conseil du trésor et présidente du Comité du Cabinet chargé de l’environnement et de la croissance propre.

Avocate de formation, la ministre Joly est titulaire d’un baccalauréat en droit (avec distinction) de l’Université de Montréal et d’une maîtrise en droit européen et comparé de l’Université d’Oxford. Avant de se lancer en politique fédérale, la ministre Joly a fondé le parti Vrai changement pour Montréal, et s’est présentée à l’élection à la mairie de Montréal pour ce parti en 2013.

Elle a écrit le livre Changer les règles du jeu dans lequel elle partage sa vision des politiques publiques et de l’engagement civique. Elle a également été nommée « Young Global leader » au Forum économique mondial.
Élue à la Chambre des communes pour la première fois en 2015 comme députée fédérale, la ministre Joly représente fièrement les citoyens d’Ahuntsic-Cartierville.

Catherine Clark

Catherine Clark est une personnalité médiatique de renommée nationale. Elle est également conférencière, écrivaine, blogueuse et présidente de Catherine Clark Communications Inc, société de consultant qui fournit des conseils en matière de communication stratégique aux particuliers, aux institutions et aux entreprises.

Catherine est coanimatrice de l’émission d’affaires publiques Before the Bell et elle est la chroniqueuse de Giving Back pour Home Magazine. Catherine siège aux conseils d’administration de CARE Canada, de CARE International Kenya et de la Writers Trust of Canada. Elle est aussi présidente honoraire de la campagne Women in Philanthropy et coprésidente du comité organisateur du gala Politics and the Pen.

Daniel Lessard

Daniel Lessard est né à Saint-Benjamin, Beauce en 1947. Après trois ans de Radio privé, il a passé 39 ans à Radio-Canada, dont 32 comme correspondant parlementaire. Il a pris sa retraite en juin 2011. Et depuis, il a publié sept romans.

Graham Fraser

Graham Fraser est Professionnel en résidence à l’École supérieure d’affaires publiques et internationales à l’Universite d’Ottawa. Après une longue carrière en journalisme, pendant laquelle il a travaillé à Toronto, à Montréal, à Québec, à Washington et à Ottawa et publié cinq livres sur la politique canadienne, il a servi comme Commissaire aux langues officielles de 2006 à 2016.

Warren Newman

Warren Newman est l’Avocat général principal dans le domaine du droit constitutionnel au sein du ministère de la Justice du Canada, ainsi que professeur à plusieurs facultés de droit. De 1985 à 1988 il était le chargé du projet qui a abouti à l’adoption de la nouvelle Loi sur les langues officielles de 1988. Maître Newman a représenté le procureur général du Canada dans le Renvoi relatif aux droits linguistiques au Manitoba, l’affaire Arsenault-Cameron sur les droits scolaires, et l’affaire Lalonde sur l’avenir de l’Hôpital Montfort, entre autres.

Mark Power

Me Power a travaillé pendant plus d’une décennie aux bureaux de Toronto et d’Ottawa d’un cabinet d’avocats national. Il a amorcé sa carrière comme auxiliaire juridique à la Cour suprême du Canada. Pendant quatre ans et demi, il était professeur adjoint en voie de permanence au Programme de common law en français de l’Université d’Ottawa. Mark a publié un grand nombre d’articles dans des revues universitaires et certaines de ses publications ont été citées par les tribunaux, dont la Cour suprême du Canada. Depuis déjà une quinzaine d’années, Me Power représente des clients à travers le pays, notamment en matière de droits linguistiques et de droits autochtones.

Hubert Lussier

Fonctionnaire de carrière à la retraite, Hubert Lussier a occupé des fonctions liées aux aspects législatifs, politiques et financiers des langues officielles à titre de Directeur général, Programmes d’appui aux langues officielles de 2004 à 2011, puis en tant que Sous-ministre-adjoint, Citoyenneté, Patrimoine et Régions, de 2011 à 2018.

Valérie Lapointe-Gagnon

Valérie Lapointe-Gagnon est professeure d’histoire à la Faculté Saint-Jean de l’Université de l’Alberta. Elle s’intéresse à l’histoire intellectuelle et politique du Québec et du Canada contemporains, à l’histoire des femmes, aux commissions d’enquête et aux questions constitutionnelles. Elle est l’auteure de Panser le Canada : une histoire intellectuelle de la commission Laurendeau-Dunton (Boréal, 2018), récipiendaire du Prix de la Présidence de l’Assemblée nationale du Québec et finaliste pour le Prix du meilleur livre savant de la Société historique du Canada.

Lorna A. Turnbull

Lorna A. Turnbull est professeure et ancienne doyenne de la faculté de droit de l’Université du Manitoba. Elle est également codirectrice du programme de droit bilingue qui a vu le jour pendant son mandat de doyenne dans le but de favoriser l’accès à la justice pour la communauté francophone du Manitoba. Elle est l’auteur de Double Jeopardy : Motherwork and the Law (2001) et a deux nouveaux livres en cours. Elle enseigne les méthodes juridiques, le droit et la politique de l’impôt sur le revenu, les droits de la personne, le droit de la famille et les enfants, la jeunesse et le droit.

Eric Maldoff

À venir

Pierre Foucher

Pierre Foucher a obtenu sa licence en droit de l’Université de Montréal en 1978 et sa maitrise en droit de l’Université Queens à Kingston en 1981. Il est membre du Barreau du Québec depuis 1978 et enseigne à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa depuis 2008 ; il a aussi été professeur à la Faculté de droit de l’Université de Moncton de 1980 à 2008. Son expertise est dans le domaine des droits linguistiques, du droit constitutionnel et du droit administratif. Il a reçu l’Ordre de la Pléiade en 2016 et l’Ordre des francophones d’Amérique en 2017 pour ses services.

Noëlla Arsenault

Le 13 janvier 2000, la Cour suprême du Canada donnait gain de cause aux parents de Summerside dans leur lutte pour une école française dans leur communauté. Deux ans plus tard, l’École-sur-mer ouvrait ses portes, en tandem avec les autres composantes du Centre Belle-Alliance. La décision a aussi mené à l’ouverture d’écoles de langue française à Deblois, à Rustico et à Souris. Elle a également confirmé que l’école de langue française était plus qu’un instrument scolaire; elle est le pilier d’une communauté en situation minoritaire. La détermination, le courage et la persévérance de Noëlla Arsenault, l’une des co-demanderesse lui a voulue une place dans le Musée des droits de la personne de Winnipeg. Aujourd’hui, son dossier sert de modèle pour des causes semblables à travers le Canada, et son gain de cause permet aux autres francophones qui se battent pour des choses similaires du pouvoir pour leur cause.
Madame Arsenault est récipiendaires de plusieurs prix, notamment; Commission nationale des parents francophones en mai 2000, L’ordre des francophones d’Amérique – 2001, L’Ordre de la Pléiade – Juillet 2004, L’Ordre des Palmes académique (France) – août 2008.

Éric Dow

Éric Dow est un Acadien de la Baie Sainte-Marie, en Nouvelle-Écosse, qui habite la ville de Moncton depuis 2010. Traducteur de formation, Éric est titulaire d’un baccalauréat en traduction de l’Université de Moncton ainsi qu’une maîtrise en traductologie avec concentration en traduction littéraire de l’Université d’Ottawa. Dans ses poursuites académiques, Éric s’intéresse à la traduction en contextes minoritaires, à la sociologie de la littérature en Acadie et aux représentations linguistiques en général. Outre ses formations en lettres, Éric est également chanteur principal et parolier du groupe indie-folk acadien, Cy. Cette formation lui a permis de se présenter sur scène partout en Acadie, au Québec, en Ontario, en France et aux États-Unis, et lui a aussi permis de récolter plusieurs prix et distinctions (Prix Éloize, Prix Musique NB, nominations aux ECMAs, Trille Or et Music Nova Scotia Awards). Depuis septembre 2017, il travaille à titre de responsable des communications et des relations publiques au sein de la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick, l’organisme porte-parole officiel du peuple acadien au Nouveau-Brunswick.

Charles Slowey

Charles a été nommé sous-ministre adjoint, Citoyenneté, patrimoine et régions à Patrimoine canadien en septembre 2018. Avant de se joindre à Patrimoine canadien, il a occupé des postes de direction à l’Agence des services frontaliers du Canada. Au cours de son mandat à l’Agence, il a dirigé l’élaboration et la mise en œuvre d’une stratégie en matière d’analytique des données et le programme de transformation et de modernisation des programmes du secteur commercial.

Ayant à son actif plus de 23 ans de carrière dans la fonction publique, Charles possède une vaste expérience, notamment dans les domaines de la prestation de services, de la planification stratégique, de la gestion des enjeux et des projets, ainsi que de la communication. Plus tôt dans sa carrière, Charles a été directeur général des communications à Industrie Canada, Patrimoine canadien, Environnement Canada et Agriculture et Agroalimentaire Canada.

Charles est titulaire d’un baccalauréat en sciences politiques et en littérature française de l’Université Carleton.

Denis Racine

M. Denis Racine occupe depuis février 2018 le poste de Directeur général, langues officielles, au ministère du Patrimoine canadien. Ses responsabilités l’amènent à jouer un rôle central dans la mise en œuvre de la politique canadienne sur les langues officielles. Les initiatives et les programmes sous sa responsabilité visent à appuyer les organismes communautaires, les divers ordres de gouvernement et l’engagement de l’ensemble des institutions fédérales afin de contribuer à la vitalité et à la coexistence harmonieuse des deux grandes communautés linguistiques du Canada.

Précédemment, M. Racine agissait à titre de Directeur-général, Événements majeurs, commémoration et Expérience de la capitale. Ses responsabilités englobaient la direction de célébrations et commémorations nationales et le cérémonial d’état. Les visites royales, les funérailles d’état, l’installation de la gouverneure-générale, les fêtes du Canada et la participation du gouvernement du Canada aux relais de la flamme et aux diverses célébrations à l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques de 2010 à Vancouver et des Jeux Panaméricains et Para Panaméricains de 2015 à Toronto, ont tous été organisés sous la direction de M. Racine.

M. Racine a aussi assumé les fonctions de commissaire fédéral du 400e anniversaire de la Ville de Québec en 2007-2008.

Me Frédéric Bérard

Me Frédéric Bérard est politologue et docteur en droit. Il est codirecteur et fondateur de l’Observatoire national en matière de droits linguistiques. Il a publié quatre essais et prononcé 60 conférences au Canada et à travers le monde.

Ian Shugart

M. Ian Shugart a été nommé greffier du Conseil privé et secrétaire du Cabinet le 19 avril 2019.

Avant d’entrer au Bureau du Conseil privé, il a été sous-ministre des Affaires étrangères de mai 2016 à avril 2019.

De juillet 2010 à mai 2016, M. Shugart a été sous-ministre de l’Emploi et du Développement social, en plus de présider la Commission de l’assurance-emploi du Canada. Auparavant, il avait occupé les postes de sous-ministre de l’Environnement et de sous-ministre délégué de l’Environnement.

Avant de travailler à Environnement Canada, M. Shugart avait occupé plusieurs postes de direction dans le portefeuille de la Santé, dont :
•Sous-ministre adjoint, Direction générale de la politique de la santé, Santé Canada (1999-2006);
•Sous-ministre adjoint invité, Direction générale de la protection de la santé, Santé Canada (1997-1999);
•Directeur exécutif, Conseil de recherches médicales (1993-1997).

Durant les années qu’il a passées à Santé Canada, M. Shugart a aussi présidé le Groupe d’action sur la sécurité sanitaire mondiale et le Groupe de travail sur la santé de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), en plus de siéger au Conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la Santé.

Plus tôt dans sa carrière, M. Shugart a été secrétaire adjoint du Cabinet chargé de la politique sociale et des programmes au Bureau des relations fédérales-provinciales du Bureau du Conseil privé. Il a aussi travaillé pendant plusieurs années sur la Colline du Parlement comme conseiller principal du ministre de l’Énergie, des Mines et des Ressources, du ministre de la Santé nationale et du Bien-être social et du chef de l’opposition.

M. Shugart est diplômé en économie politique du Collège Trinity, à l’Université de Toronto.

Nancy Chahwan

Nancy Chahwan a été désignée Dirigeante principale des ressources humaines au Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT) en août 2018. Auparavant, elle a occupé le poste Secrétaire associé du Secteur des opérations gouvernementales du SCT de mai 2015 à mars 2017 pour être ensuite désignée Commissaire délégué de l’Agence du revenu du Canada. De 2000 à 2015, Mme Chahwan a occupé des postes de direction régionaux et nationaux à Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (maintenant connus sous le nom de Services publics et Approvisionnement Canada), où elle était responsable de la réhabilitation des édifices du Parlement canadien en gérant des programmes de plusieurs milliards de dollars dans le domaine des acquisitions et des biens immobiliers, et a également contribué aux programmes spatiaux du Canada. Ses contributions incluent la transformation des politiques de programmes, l’excellence du service et la promotion de l’innovation.
Avant de se joindre à la fonction publique en 1990, Mme Chahwan a été diplômée de l’École des hautes études commerciales de Montréal (QC) en administration des affaires avec spécialisations en finance et gestion. Elle a également été active au sein de plusieurs conseils d’administration d’organisations à but lucratif et non lucratif en tant que Secrétaire, Présidente ou Chef de vérification interne.
Mme Chahwan est passionnée à offrir un leadership authentique, un service empathique, des partenariats durables, et défend activement les jeunes et les cadres. Elle a reçu le prix d’excellence de l’Association professionnelle des cadres supérieurs de la fonction publique du Canada (APEX) en 2017, pour un milieu de travail respectueux et sain.

Geoffrey Chambers

Geoffrey Chambers s’intéresse et connaît généralement le caractère culturel, géographique, historique, politique et institutionnel de la communauté anglophone du Québec.

Par sa participation au Conseil des minorités du Québec dans les années 80 et son rôle fondateur au sein d’Alliance Québec, Geoffrey a travaillé sans relâche pour soutenir et promouvoir les intérêts de la communauté pendant les périodes de transition difficiles. Il a continué de travailler et de défendre les intérêts de la communauté dans les années 90 en s’impliquant à l’Hôpital de Montréal pour enfants et en tant que vice-président anglophone du Parti libéral du Québec. Plus récemment, il a travaillé sur des projets concernant les établissements d’enseignement fréquentés par ses enfants et la politique de la santé et des services sociaux. »

Jean Johnson

Jean Johnson est natif de la région de Rivière-la-Paix, dans le nord-ouest albertain. Ses parents sont des pionniers de la région. Père de trois filles et deux garçons, M. Johnson est un passionné de la francophonie albertaine et canadienne. Dans tout ce qu’il fait, sa plus grande joie et sa conseillère principale est Renée, sa conjointe de plus de 40 ans.

Il a notamment travaillé dans le domaine de l’éducation des adultes et en formation à distance tant en français qu’en anglais. Dans son rôle en éducation des adultes, il a notamment développé un réseau provincial dont le but était de répondre aux besoins réels des francophones en matière d’éducation postsecondaire dans chacune des régions éloignées en Alberta. Son rôle de leader communautaire l’a amené, entre autres, à occuper les fonctions de conseiller municipal, de président d’une association provinciale en éducation des adultes et de membre fondateur d’une association de formation à distance en Alberta. De par sa capacité d’écoute et à rassembler les joueurs clés, il a été un instigateur de changements, incitant les gens à penser autrement et à voir les situations sous différentes perspectives.

Il est présentement directeur général du Quartier francophone d’Edmonton où il apporte son expérience de lobbyiste pour réaliser des projets de promotion de cette zone d’amélioration commerciale (ZAC). Son approche a permis de rassembler et d’encourager 193 entreprises, principalement anglophones, à transformer ce quartier afin de lui donner une saveur francophone. Il est aussi coprésident du réseau des directions générales des ZAC à Edmonton depuis un an. M. Jean Johnson a été président de l’ACFA, l’organisme porte-parole de la francophonie albertaine, de 2004 à 2009. Il a été réélu par acclamation en octobre 2013, puis en 2015.

Jean Johnson a été élu président de la FCFA en juin 2017. Sa priorité est d’assurer la modernisation de la Loi sur les langues officielles du Canada.

Graham Fox

Graham Fox est président et chef de la direction de l’Institut de recherche en politiques publiques. La réforme parlementaire, le renouvellement démocratique, l’engagement citoyen et le fédéralisme sont les principaux centres d’intérêt de ce passionné de la chose publique. Avant de se joindre à l’IRPP en 2011, M. Fox a passé plus de dix ans en politique fédérale, d’abord comme conseiller auprès d’élus à la Chambre des communes, puis comme conseiller en relations gouvernementales.

Linda Cardinal

Linda Cardinal est professeure à l’École d’études politiques et titulaire de la Chaire de recherche sur la francophonie et les politiques publiques à l’Université d’Ottawa. Elle est reconnue pour ses travaux sur les régimes linguistiques comparés, le constitutionnalisme, la citoyenneté et les minorités. Lauréate de l’Ordre du Canada, elle est aussi membre de la Société royale du Canada.

Malcolm Lewis-Richmond

Malcolm Lewis-Richmond est finissant en linguistique à l’Université du Québec à Montréal et est le président fondateur de Youth 4 Youth Québec, un organisme sans but lucratif qui représente la jeunesse québécoise d’expression anglaise en tant que groupe linguistique en situation minoritaire. Finaliste au prix «les Jeunes Québécois aux commandes» en 2017, il souhaite voir un rapprochement entre jeunes issus des deux communautés de langues officielles. Après avoir étudié dans des programmes bilingues, Malcolm a vu le besoin de représenter adéquatement les groupes linguistiques en situation minoritaire. Avec Y4Y Québec, il travaille avec une équipe dévouée à la cause de renforcer la vitalité de la communauté des jeunes québécois-es d’expression anglaise. Il apporte à son équipe une grande expérience en leadership et en communications. Il travaille actuellement en communications dans le milieu syndical.

Don Boudria

L’honorable Don Boudria, c.p. Député provincial de 1981-84, Député fédéral 84-2006. Ancien ministre de plusieurs portes-feuilles incluant Ministre responsable de la Francophonie, ministre des travaux publics, Receveur général, Ministre de la coopération internationale et Leader du gouvernement en Chambre.

Michelle O’Bonsawin

Madame la juge Michelle O’Bonsawin est parfaitement bilingue. Elle est une Abénakise de la bande d’Odanak et la première juge autochtone nommée à la Cour supérieure de justice de l’Ontario à Ottawa. Avant d’être nommée juge, elle était l’Avocate-générale au Groupe de soins Royal Ottawa et auparavant, Avocate à la Société canadienne des postes. Madame la juge O’Bonsawin pratiquait dans les domaines de la santé mentale, du droit du travail et de l’emploi, des droits de la personne et de la protection de la vie privée. Elle a également enseigné à temps partiel à l’Université d’Ottawa, au programme de common law en français.
Madame la juge O’Bonsawin est régulièrement conférencière sur des questions liées au droit de la santé mentale, aux principes Gladue, au droit du travail, à la protection de la vie privée. Elle a reçu son LL.M. (Santé) à Osgoode Hall en 2014 et est candidate au doctorat à l’Université d’Ottawa d’où elle a obtenu son LL.B. du programme de common law français. Madame la juge O’Bonsawin était Lauréate du prix Rising Star par le magazine Lexpert, la reconnaissant comme l’une des meilleures avocates de moins de 40 ans au Canada. En mai 2019, elle a été intronisée dans la Société honorifique de common law de l’Université d’Ottawa.

Laura Lussier

Franco-Manitobaine de Winnipeg, une ville qui reste son port d’attache, Laura Lussier est comédienne, metteure en scène, personnalité télé, écrivaine et coach de succès. Elle travaille, vit, et crée dans les deux langues officielles et ce, avec une grande fierté.

Shaunpal Jandu

Canadien de première génération, Shaunpal Jandu est consultant et graphiste trilingue. Passionné par la langue et la communication depuis un jeune âge, il œuvre depuis longtemps avec le gouvernement fédéral, dans le secteur privé, et avec l’organisme pancanadien Canadian Parents for French.

Christopher Deacon

Président et chef de la direction du Centre national des Arts
Christopher Deacon est né le 22 octobre 1958 à Montréal. Il a grandi à Gatineau, au Québec.
Passionné de musique, M. Deacon est compositeur de formation. Il a étudié le piano, l’harmonie et le solfège au Conservatoire de musique du Québec à Hull. Il a plus tard obtenu un baccalauréat en composition de l’Université de Toronto. Avant de se joindre à l’équipe du CNA, il a été directeur des opérations à l’Orchestre symphonique de Kitchener-Waterloo, et coordonnateur du volet Subventions et Artistes à l’Orchestre national des jeunes du Canada. C’est en 1982, à Toronto, qu’il a amorcé sa carrière en administration des arts, à titre d’administrateur de la série de concerts de musique nouvelle Arraymusic.
Christopher Deacon s’est joint à l’Orchestre du Centre national des Arts en 1987 comme gestionnaire de tournée, avant de devenir gestionnaire de l’Orchestre en 1989, puis directeur administratif en 1996. Grâce à son leadership, l’Orchestre du CNA est aujourd’hui considéré comme l’un des orchestres de tournée les plus ambitieux et innovateurs en Amérique du Nord. M. Deacon a planifié et exécuté des dizaines de tournées complexes comprenant des centaines de concerts et d’activités éducatives dans des pays comme la Chine, les États-Unis, le Mexique, Israël, l’Italie, l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni, sans oublier de nombreuses régions du Canada.
Affichant un vif intérêt pour la musique contemporaine et la création de nouvelles œuvres, M. Deacon a contribué à l’éclosion d’une série d’initiatives du CNA en appui aux créateurs canadiens, notamment le Prix de composition, le Programme des compositeurs ainsi que la commande de plus de 25 nouvelles œuvres.
La passion de Christopher Deacon pour la musique nouvelle s’est aussi traduite par un appui indéfectible au projet Réflexions sur la vie. Ce grand concert symphonique multimédia, produit et mis en scène par Donna Feore, est la plus importante production de l’histoire de l’Orchestre du CNA. En 2016, en collaboration avec le directeur musical Alexander Shelley, M. Deacon a demandé à quatre compositeurs exceptionnels, trois femmes (Zosha Di Castri, Jocelyn Morlock, Nicole Lizée) et un homme (John Estacio), de rendre hommage en musique à quatre Canadiennes remarquables : Roberta Bondar, Rita Joe, Alice Munro et Amanda Todd. Le concert, qui faisait partie de la récente Tournée Canada 150, sera aussi présenté en Europe lors de la prochaine grande tournée de l’Orchestre en 2019. La pièce My Name is Amanda Todd, de la Vancouvéroise Jocelyn Morlock, a remporté le JUNO de la Composition classique de l’année en 2018.
Christopher Deacon a aussi contribué au développement des activités de rayonnement de l’Orchestre du CNA par diverses initiatives numériques comme des balados, la diffusion en continu et l’apprentissage à distance ainsi que par des moyens de communication traditionnels comme la télévision et les CD.
M. Deacon a par ailleurs présidé le comité directeur du Projet de renouvellement architectural et des équipements de production du CNA. Malgré un échéancier de planification et de construction serré, la première phase de l’agrandissement et de la modernisation du CNA s’est terminée à temps pour la cérémonie d’inauguration, qui a eu lieu le 1er juillet 2017, jour du 150e anniversaire de la Confédération canadienne, en présence de S.A.R. le prince Charles, de l’ex-gouverneur général David Johnston et de la ministre du Patrimoine canadien Mélanie Joly. Depuis, le projet a recueilli de nombreux éloges.
Christopher Deacon a géré le processus de recrutement de deux directeurs musicaux de l’Orchestre du CNA, soit Pinchas Zukerman en 1998 et Alexander Shelley, le titulaire actuel du poste. Ces deux directeurs musicaux ont fait de l’Orchestre du CNA un ensemble de premier plan reconnu mondialement.
M. Deacon a travaillé en étroite collaboration avec Pinchas Zukerman pour agrandir l’Orchestre (qui est passé de 46 à 62 musiciens) et présenter un répertoire varié qui attirerait un plus large auditoire au CNA et en tournée.
Il a aussi mis en place plusieurs initiatives pour rajeunir et diversifier les auditoires de l’Orchestre, dont les Vendredis décontractés, les Sessions WolfGANG et des projets de création collaboratifs comme Réflexions sur la vie et – avec la productrice générale de Danse CNA, Cathy Levy – RENCONTR3S.
M. Deacon a aussi travaillé avec Pinchas Zukerman et la direction de l’Éducation musicale pour élargir la portée et l’impact des activités d’éducation et de rayonnement de l’Orchestre du CNA, notamment par la création du Programme des jeunes artistes, de l’Institut estival de musique, du site Web Artsvivants.ca et de divers partenariats nationaux et internationaux.
La programmation éducative et communautaire de l’ensemble s’est d’ailleurs accrue depuis son arrivée en poste. L’Orchestre du CNA a en effet créé en 1999 l’Institut estival de musique, initiative qui, à ce jour, a procuré une formation à au-delà de 1000 jeunes artistes au talent exceptionnel de partout au Canada et du monde entier. M. Deacon a aussi mis sur pied le programme Vive la musique, qui propose des expériences musicales en classe dans des écoles de l’Alberta, de la Saskatchewan et du Nunavut situées pour la plupart en milieu rural.
Christopher Deacon habite à Ottawa avec son épouse, Gwen Goodier. Le couple a une fille, Charlotte, née en 1997. M. Deacon est aussi le beau-père des enfants de Mme Goodier, Katherine et Peter.

Christopher Curtis

À venir

Glenn O’Farrell

GLENN O’FARRELL, ICD.D, est une force motrice de l’innovation numérique et un chef d’entreprise chevronné au sein de l’industrie canadienne des médias. Créatif et audacieux, ses actions et leurs résultats sont distinctifs. Il utilise les leviers que procurent les nouvelles technologies, les partenariats créatifs et le rayonnement international pour transformer les médias traditionnels en plateformes mondiales pertinentes, influentes et au trafic élevé. Tenace, il bouleverse le statu quo pour optimiser les retombées pour les parties prenantes. Dans son poste actuel de chef de la direction de Groupe Média TFO à Toronto, Glenn a mené cette entreprise médiatique publique à vocation éducative pour devenir l’un des principaux fournisseurs mondiaux de contenu éducatif en français, avec un public de plusieurs centaines de millions de personnes dans le monde.

Marco Dubé

Marco Dubé est originaire de Fauquier dans le nord de l’Ontario. Il a étudié en littérature à l’Université Laurentienne et en communications aux Universités d’Ottawa et Saint-Paul. Il a entrepris sa carrière à Radio-Canada en 1996 comme reporter et a occupé divers postes à Sudbury, Edmonton, Toronto, Montréal et Ottawa. Il a dirigé les Services régionaux de Radio-Canada avant de se joindre au cabinet de la présidente directrice-générale du diffuseur public en septembre dernier. Il occupera à partir de juillet les fonctions de vice-président Personnes et Culture à CBC/Radio-Canada. Il est marié et père de deux fils âgé de 20 et 17 ans.

Marie-Philippe Bouchard

Marie-Philippe Bouchard occupe les fonctions de Présidente-directrice générale de TV5 Québec Canada depuis le 8 février 2016. Elle est responsable de tous les aspects de la gestion des chaînes TV5 et Unis TV, ainsi que de la filiale Épilogue Services Techniques Inc. De 1987 à 2016, elle a occupé différents postes de gestion et de haute direction à Radio-Canada aux services juridiques, en planification stratégique et affaires réglementaires, à l’information, aux services numériques et en musique. Membre du Barreau du Québec depuis 1985 elle détient une Maîtrise en droit public de l’Université de Montréal.

Solange Drouin

Détentrice d’une licence en droit et membre du barreau, Solange Drouin œuvre à l’ADISQ depuis 1992, où elle assume les fonctions de vice-présidente aux affaires publiques et directrice générale. Actuellement, elle siège aussi aux conseils d’administration de Musicaction et du Fonds RadioStar, agit à l’Observatoire de la culture et des communications à titre de présidente du Comité du disque et des arts de la scène et de présidente du Comité de concertation, en plus d’assumer la co-présidence de la Coalition canadienne pour la diversité culturelle.

Lionel Bénard

Né en Belgique, voyageur du monde.
J’ai toujours eu une passion pour le business, l’innovation et l’apprentissage.

Victor Mikolajczyk
Samuel Croteau
Eric Kavalek

To Be Updated

Jacques Thibodeau

Jacques a reçu une maitrise en physique, a publié plusieurs articles scientifiques, travaillé comme un chercheur en intelligence artificielle, et il était cofondateur d’une entreprise à démarrage dans le domaine des énergies propres. Il travaille présentement comme stratégiste et facilitateur d’innovation pour le Gouvernement du Nouveau-Brunswick. Jacques voit ses habiletés techniques comme un outil et il est concentré à prendre une approche holistique et pragmatique pour le faire le meilleur bien qu’il peut faire dans sa carrière.

Sue Duguay

Sue est native de Tracadie au Nouveau-Brunswick et elle est déménagée tôt dans sa vie à Miramichi, dans un milieu à forte minorité francophone. Elle a siégé cinq ans au Conseil de direction de la Fédération des jeunes francophones du Nouveau-Brunswick. Elle s’est ensuite impliquée au sein de la Fédération de la jeunesse canadienne-française, d’abord comme représentante du Nouveau-Brunswick, ensuite à titre de vice-présidente et depuis septembre 2018, à titre de présidente.

Sue étudie présentement en science politique, économie et science de la gestion dans le contexte d’un baccalauréat multidisciplinaire et envisage une carrière en droit et a des ambitions politiques.

Michèle Vatz-Laaroussi

Michèle Vatz Laaroussi est docteure en psychologie interculturelle et professeure retraitée associée à l’école de travail social de l’Université de Sherbrooke. Ses travaux portent sur l’immigration et le travail social avec les immigrants. En particulier depuis 25 ans, elle a développé de nombreuses recherches sur les dynamiques familiales dans l’immigration et sur l’accueil-intégration dans les régions du Québec et du Canada Ses derniers travaux portent sur la mobilité géographique et sociale des familles immigrantes et réfugiées au Québec et au Canada, sur l’immigration dans les minorités linguistiques au Québec et au Canada, sur la transmission intergénérationnelle au sein des familles réfugiées, sur les divorces dans la migration et sur les médiations interculturelles entre femmes de diverses origines et religions. Elle a reçu le prix Hector Fabre du Ministère des Relations Internationales et de la Francophonie pour l’année 2017 pour ses travaux sur l’immigration en région et leur rayonnement international. Elle est présidente de l’ARIC, association internationale de recherche interculturelle (2015-2019).

Fayza Abdallaoui

Au Canada depuis 2008 après 15 ans en France et une enfance en Algérie, Fayza Abdallaoui est une membre active de la communauté francophone diversifiée de l’Ontario. Fondatrice de Next Level-Impact Consulting, coach, conferencière, enseignante et investisseure, elle est également la présidente sortante du conseil d’administration du MOFIF, le Mouvement ontarien des femmes immigrantes francophones et membre fondatrice de l’Association Algérienne du Grand Toronto.
Elle s’est dédiée ces sept dernières années et au travers de différents rôles et fonctions au développement économique, financier et social, notamment des femmes et des immigrants. Ses initiatives touchent à l’entreprenariat, l’entreprenariat social avec la coopérative Bon Appétit, l’employabilité, l’éducation financière et le développement du leadership. Fellow de la cohorte 2017 de Diversity CivicAction.

Lori-Ann Cyr

Lori-Ann Cyr est PDG et co-fondatrice de Diversis inc. un cabinet-conseil spécialisé en gestion de la diversité culturelle et de l’immigration. Formatrice et gestionnaire de projets, elle a notamment assuré des formations universitaires aux États-Unis, dans le domaine de l’éducation multiculturelle, formé des groupes de jeunes stagiaires internationaux et assisté plusieurs gouvernements et organismes privés et publics en matière de gestion de l’immigration et de la diversité culturelle. Elle a voyagé par affaires dans plus de 25 pays différents. Lori-Ann œuvre dans le dossier de l’immigration depuis plus de 15 ans. Au cours des ans, elle s’est spécialisée dans les dossiers d’immigration économique, de régionalisation de l’immigration, d’immigration francophone en milieu minoritaire et dans la livraison de formations interculturelles.

Pier-Maude Lanteigne

Pier-Maude vient d’une région rurale du Nouveau-Brunswick. Fièrement francophone et d’origine acadienne, Pier-Maude s’identifie comme étant de genre fluide et membre de la communauté LGBTAB+. Pier-Maude termine ses études en médecine et poursuivra ses études post-doctorale en médecine familiale à Gaspé. Iel a occupé la vice-présidence du conseil jeunesse provincial francophone de la Nouvelle-Écosse et fait présentement partie du Conseil Jeunesse du Premier Ministre. Sa passion? Donner aux personnes de communautés marginalisées une chance de se faire entendre dans les processus décisionnels.

Chad Bean

Diplômé en étude du droit (avec distinction) de l’Université Carleton et fonctionnaire fédéral, Chad Bean est ravi de parler au nom des jeunes leaders et des leaders à venir dans le cadre d’une organisation qui crée un environnement de soutien et de développement pour le Québec anglophone. Natif de North Hatley dans les Cantons de l’Est, Chad a fait connaissance avec le QCGN en participant à l’institut de leadership civique 2017 du Bishop’s Forum de l’Université Bishop’s. Avant cet engagement, Chad s’exerce comme leader au sein de sa communauté. Ancien président d’école, préfet de l’école et sergent des cadets de la Bishop’s College School, Chad a reçu le Prix du Duc d’Édimbourg (Niveau Or), remis par Son Altesse Royale la princesse Anne en 2015.

Justin Johnson

Fier Métis de la Rivière-Rouge au Manitoba, Justin est l’arrière-arrière-arrière-petit-fils d’André Beauchemin, leader Métis de Saint-Vital et membre du gouvernement provisoire de Louis Riel de 1869 à 1870. Justin s’engage depuis une dizaine d’années au Conseil jeunesse provincial du Manitoba (CJP), notamment à titre de président de l’organisme de 2013 à 2016, et a relevé les fonctions de la vice-présidence à la Fédération de la jeunesse canadienne-française (FJCF) en 2014-2015 et les fonctions de la présidence en 2016-2018.
Justin est actuellement directeur général du Directorat de l’activité sportive du Manitoba Inc. (DAS). Il détient un baccalauréat ès arts en philosophie de l’Université de Winnipeg et, en 2015, a été admis dans le programme de
la maîtrise en gouvernance autochtone de l’Université de Winnipeg, où il étudie les écrits complets de Louis Riel avec l’objectif de découvrir et développer la philosophie politique métisse du père fondateur du Manitoba.
Justin espère, par ses actions et ses paroles, appliquer, pratiquer, et encourager des principes de réconciliation à l’échelle nationale, notamment auprès des communautés francophones en situation minoritaire.

Nicole Thibault

Nicole Thibault est la directrice générale de Canadian Parents for French, National. Elle a enseigné le français de base et l’immersion française, a oeuvré comme directrice adjointe et a enseigné à la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa et en tant qu’ancienne directrice générale de l’Association canadienne des professeurs de langues secondes (ACPLS). Nicole est auteure principale de plusieurs ressources pédagogiques, a prononcé des discours et présenté des ateliers pour les enseignants à travers le Canada et aux États-Unis. Elle a représenté le Canada à deux reprises au Centre européen des langues vivantes (CELV) à Graz, en Autriche. Tant sa passion personnelle et professionnelle est centrée sur la promotion d’un Canada bilingue pour tous les Canadiens.

YAO

Artiste & Fondateur de la compagnie Intello-Productions Inc, Yaovi Hoyi – mieux connu sous le nom d’artiste YAO – est un entrepreneur et un artiste engagé, très actif sur les scènes musicales canadiennes et internationales. Son implication dans la communauté, via son art et son travail de promotion de la diversité culturelle, à travers le pays lui a valu d’être Récipiendaire de la médaille commémorative du Sénat, soulignant le 150e anniversaire de la Confédération du Canada. Et pour son travail en milieu scolaire, il s’est vu attribuer l’an dernier, le prix d’artiste-éducateur de La Fondation des Arts de l’Ontario. Il est notamment membre du conseil d’administration de l’Association des Professionnels de la Chanson et de la Musique; Et siège sur le comité consultatif provincial sur les affaires francophones du Ministère des Affaires Francophones de l’Ontario.

Lisa Berthier

Fière Acadienne de la Nouvelle-Écosse, Lisa Berthier est diplômée de l’école secondaire Isle Madame District High et détient un baccalauréat en sciences sociales de l’Université de Moncton. Elle œuvre au sein de la communauté acadienne depuis l’âge de 12 ans et fait carrière en français aux paliers local, provincial, territorial et national depuis 30 ans dans les domaines de la politique, l’éducation, le développement communautaire, la coordination de services de santé en français, et la gestion d’associations culturelles. Elle occupe le poste de directrice générale de l’Association franco-culturelle de Yellowknife depuis juillet 2018.

Allister Surette

Allister Surette a occupé le poste de Président-directeur général du Collège de l’Acadie de septembre 1998 à janvier 2003. Monsieur Surette fut élu à l’Assemblée législative de la Nouvelle-Écosse à titre de député de la circonscription d’Argyle en mai 1993. Pendant la période de 1993 à 1998, il a assumé les postes suivants : leader parlementaire adjoint ; aviseur spécial dans le dossier de la gestion acadienne et francophone dans le système des écoles publiques de la province ; ministre des Ressources humaines et aussi responsable du Secrétariat de la jeunesse et du bureau des Affaires acadiennes ; président du comité pour la promotion du développement économique et touristique de la région du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse et ministre de l’Habitation et des Affaires municipales. En plus, il a été activement impliqué dans divers comités, notamment membre fondateur et président du Comité responsable à l’organisation du 3e Congrès mondial acadien qui a eu lieu en Nouvelle-Écosse en 2004 et président et membre fondateur du Conseil de développement économique de la Nouvelle-Écosse. Monsieur Surette deviendra en juillet Recteur et Vice-chancelier de l’Université Sainte-Anne.

Sylvia Martin-Laforge

Directrice Générale du Quebec Community Groups Network (QCGN) pour près de 10 ans, possède une vaste expérience au sein du gouvernement de l’Ontario et de la colline parlementaire. Elle s’est impliquée au cours de sa carrière dans un bon nombre de politiques et de programmes, dont la dualité linguistique, l’équité en emploi, la violence contre les femmes et d’autres questions liées à la condition féminine. Au ministère de l’Éducation de l’Ontario, alors qu’elle était gestionnaire de développement des politiques et des programmes, elle a mis au point et mis en œuvre des méthodes d’aide à l’enseignement du français au primaire, au secondaire et au niveau postsecondaire. Lors de son passage au Bureau du Conseil privé (Ministère du Patrimoine canadien), elle fut responsable de l’élaboration de politiques et de systèmes de gestion de programmes et a guidé la mise en œuvre de stratégies d’évaluation et d’atténuation du risque. À titre personnel, Mme Martin-Laforge a siégé au Conseil supérieur de la langue française entre février 2008 et juillet 2013. En 2012, elle était récipiendaire du Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II pour ses réalisations importantes envers la communauté.

Isabelle Salesse

Isabelle Salesse est directrice générale de l’Association franco- yukonnaise(AFY) depuis septembre 2012. Madame Salesse contribue au développement communautaire en milieu francophone minoritaire au Yukon depuis plus de 20 ans. Elle a aussi travaillé dans les domaines de la petite enfance et de la formation continue en français au Yukon. La communauté franco-yukonnaise est forte, vibrante, unique et en croissance continue.

Derrek Bentley

Derrek Bentley est un activiste et membre engagé de la francophonie venant de Winnipeg au Manitoba. Étudiant à la maîtrise en études de paix et conflit tout en travaillant au Musée canadien pour les droits de la personne, Derrek est impliqué dans sa communauté et s’engage activement aux C.A.s de Canadian Parents for French, le Conseil jeunesse provincial (Manitoba), la Fédération de la jeunesse canadienne française, et la Société de la francophonie manitobaine, parmi d’autres. Derrek est le récipiendaire le plus jeune du Prix Riel au Manitoba dans le domaine du développement communautaire et il a récemment été nommé membre du ‘Future 40’ (40 leaders sous 40 ans) par CBC Manitoba. Il croit fermement que tous les canadiens.ennes, surtout les jeunes, doivent avoir l’occasion d’apprendre et vivre les deux langues officielles du Canada.

David Lametti

L’honorable David Lametti était professeur titulaire de la Faculté de droit de l’Université McGill spécialisé en droit des biens, en propriété intellectuelle ainsi qu’en droit privé et comparé. Il a été d’ailleurs membre du Centre de recherche en droit privé et comparé du Québec de l’Université McGill. Il a également été cofondateur et membre du Centre des politiques en propriété intellectuelle, en plus d’avoir servi comme vice-doyen à l’enseignement de la Faculté de droit de cette même université de 2008 à 2011. Le ministre Lametti parle plusieurs langues et a enseigné au niveau universitaire en français, en anglais et en italien.
En plus de ses tâches à titre de professeur, le ministre Lametti a été membre du sénat de l’Université McGill et gouverneur de la Fondation du Barreau du Québec. Il a aussi été entraîneur d’équipes de soccer compétitif dans deux ligues à Montréal pendant six ans. Le ministre Lametti a également siégé comme membre, et ensuite comme président, du conseil d’établissement de l’école fréquentée par ses enfants.
Le ministre Lametti est titulaire d’un baccalauréat en sciences économiques et politiques de l’Université de Toronto, d’un baccalauréat conjoint en droit civil et common law de l’Université McGill, d’une maîtrise en droit de la Yale Law School ainsi que d’un doctorat en droit de l’Université Oxford. Avant d’entreprendre ses études doctorales en droit, il a été auxiliaire juridique à la Cour suprême du Canada auprès du juge Peter deCarteret Cory.
Avec son épouse Geneviève Saumier, le ministre Lametti a trois enfants : André, Gabrielle et Dominique.
Le ministre Lametti a occupé le poste de secrétaire parlementaire de 2015 à 2019. Il a ensuite été nommé ministre de la Justice et procureur général du Canada.

Pour de plus amples renseignements
info@symposium2019.ca / 1-877-241-6055